La campagne d’ « Etreintes libres » vit le jour pour la première fois en Australie, à Sydney, grâce à Juan Mann, nom fictif du protagoniste de cette vidéo dont la prononciation par les personnes de langue anglaise ressemble à « One Man », c’est à dire, « Un Homme ».

Dans une obscure période de tristesse et de solitude, « Juan » reçut l’étreinte spontanée d’une personne inconnue, qui lui rendit la joie. Cette expérience bouleversante le motiva à parcourir tous les jeudis une rue commerçante de sa ville en offrant des étreintes. La vidéo parle d’elle-même…

La vidéo montre également une intervention de la police, interdisant le déroulement de la campagne conformément à une réglementation insolite de la mairie de la ville. Il fut nécessaire de présenter officiellement une pétition de dix milles signatures pour que les gens puissent s’étreindre librement…

Inspirés par cette initiative, des campagnes similaires se déroulent actuellement dans différentes villes du monde entier.

Axel

Lien avec le site officiel de « Free Hugs »

En savoir plus sur le pouvoir irrésistible des étreintes :

Vidéoclip de la chanson « Year of the Rat », de Badly Drawn Boy
Traduction de Magali Manvieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *